Cela peut être une expérience terrible et nous aimerions tous les éviter. Mais la vérité est que la plupart des gens ont connu une sorte de mal de tête à un moment ou à un autre de leur vie. N'oubliez pas ceux qui ont moins de chance ! Un grand pourcentage de personnes souffrent de maux de tête graves, souvent invalidants, tels que les céphalées en grappe ou les migraines. Elles peuvent aussi souffrir de maux de tête fréquents, tels que les "céphalées chroniques de la journée". Ces maux de tête peuvent avoir un impact non seulement sur leur qualité de vie mais aussi sur leur productivité. Vous n'êtes pas le seul à souffrir de ces troubles.

Traitements

Il existe de nombreux traitements et options de gestion. Il est important d'adopter une approche rationnelle dans la recherche du meilleur traitement. Le "chemin du diagnostic" est une approche logique, étape par étape, que les professionnels de la santé utilisent pour diagnostiquer et traiter les symptômes. Elle est très utile pour de nombreuses affections, mais elle est particulièrement utile dans la gestion des maux de tête.

Votre participation au parcours de diagnostic influe considérablement sur votre capacité à recevoir le bon traitement. En effet, le diagnostic des maux de tête dépend largement des informations que vous fournissez à votre médecin. Plus les informations sont détaillées, mieux c'est. La fréquence du mal de tête est un élément clé pour déterminer s'il s'agit d'un mal de tête. Il s'agit de la fréquence à laquelle le mal de tête se produit sur une période donnée (par exemple, une fois par mois).

Types

Il s'agit des maux de tête "épisodiques", qui surviennent moins de 15 jours par mois, et "chroniques", qui surviennent en moyenne plus de la moitié des jours par mois. Votre médecin sera en mesure de diagnostiquer votre mal de tête plus rapidement. Les céphalées en grappe, les céphalées de tension épisodiques et la migraine sont les "maux de tête épisodiques" les plus courants.

  Quelles sont les différentes causes des maux de tête ?

Céphalée chronique de type tension. Nouvelle migraine quotidienne persistante et transformée. Hémicrânie continue. Il est important de noter le nombre de maux de tête que vous avez chaque mois. Cette information sera utile au médecin lors de la première consultation avec le patient. Il s'agit de la première étape d'une démarche logique, pas à pas, pour diagnostiquer et planifier le meilleur traitement pour la personne souffrant de maux de tête.

Conclusion

Établir un diagnostic de mal de tête est la première étape du traitement d'une personne qui en souffre. Il n'existe pas de "simple mal de tête" et chaque type de mal de tête nécessite une stratégie de prise en charge différente. La façon la plus simple de diagnostiquer et de définir les maux de tête est de les classer par fréquence. Cela permet de les classer immédiatement dans les catégories épisodique ou chronique. Les caractéristiques du mal de tête vous aideront ensuite à déterminer le type de mal de tête.

 

 

Article précédentQuels sont les symptômes de la migraine abdominale ?
Article suivantQue savoir sur les migraines ?