Les infections urinaires sont une affection courante qui touche davantage les femmes que les hommes. Cependant, elles ne sont pas rares chez les hommes. Une infection urinaire masculine peut provoquer des brûlures dans le pénis et des problèmes de miction. Bien qu'il n'y ait aucun moyen d'empêcher ce phénomène douloureux de se produire, il est possible d'éviter aux hommes de souffrir pendant plusieurs jours. Les hommes peuvent réduire leurs risques de contracter une infection urinaire en suivant ces simples conseils pour le soin du pénis. Qu'est-ce qu'une infection urinaire ? On parle d'infection urinaire (IU) lorsque des bactéries (généralement E.choli) pénètrent dans l'urètre, s'y enfoncent et stimulent le système immunitaire de l'organisme.

Le saviez-vous ?

La maladie est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes en raison de leur urètre plus court. Cependant, elle peut être facilement transmise aux hommes. Une mauvaise hygiène et des rapports sexuels anaux non protégés sont des causes courantes d'infections urinaires masculines. Quels sont les symptômes de l'infection urinaire ?

  • Fièvre (dans certains cas). Une analyse d'urine peut être nécessaire si l'un de ces symptômes est présent. Des antibiotiques sont généralement utilisés pour traiter une infection urinaire. L'infection urinaire peut présenter des symptômes similaires à ceux d'autres maladies. Comme le type et le dosage des antibiotiques utilisés dépendent de la bactérie présente, la plupart des médecins demandent un échantillon d'urine pour confirmer le diagnostic. Le test peut être effectué en ambulatoire en moins de 30 minutes. Les résultats sont généralement disponibles dans l'heure qui suit.
  • Gardez la zone du pénis et les zones environnantes propres. Vous pouvez prévenir les infections en nettoyant bien votre zone génitale.
  • Avant de manipuler la marchandise, lavez-vous les mains. Le lavage des mains peut empêcher l'urètre, qui est situé à l'extrémité de votre pénis, d'entrer en contact avec des bactéries nocives.
  • Gardez vos cheveux courts. Les micro-organismes aiment les endroits chauds, humides et sombres, et les poils pubiens offrent cet environnement. C'est particulièrement vrai lorsqu'il y a de l'urine, des gouttelettes ou du sperme éventés, ainsi que d'autres épanchements corporels qui peuvent être piégés dans des poils longs et épais. Ceux-ci peuvent être coupés ou rasés pour réduire les risques d'établissement d'une colonie bactérienne.
  • Soyez prudent dans le choix de vos partenaires. Bien que les infections sexuellement transmissibles soient plus graves que les infections urinaires, il est important de choisir avec soin les personnes que l'on invite à une soirée romantique. Bien que cela puisse parfois être inconfortable, des conversations honnêtes sur les conditions médicales passées et les habitudes d'hygiène peuvent aider à prévenir de nombreux problèmes désagréables. Des partenaires peu scrupuleux peuvent être à l'origine d'une contamination qui pourrait conduire à de nombreuses infections différentes.
  • Protégez votre partenaire. Protégez-vous.
  • Restez hydraté. L'eau est essentielle pour tous les aspects de votre santé. L'hydratation est particulièrement importante pour le nettoyage de la vessie et des voies urinaires. Pour ceux qui ont des infections fréquentes, les jus naturels riches en acide comme l'ananas ou la canneberge sont recommandés. Les hommes doivent faire attention à la consommation de boissons sucrées, car elles peuvent créer un environnement favorable aux bactéries.
  • Hydratez et nourrissez. Même le plus méticuleux des hommes peut héberger des bactéries et autres microbes dans son aine en raison de l'environnement. Pour rendre les sous-vêtements moins invitants pour les micro-organismes, assurez-vous que la peau du pénis est intacte.
  Comment faire face à un petit pénis ?

Epididymite

Les hommes sont fiers de leur scrotum et de leur pénis, mais beaucoup d'entre eux ne savent pas grand-chose du fonctionnement interne de ces parties du corps. Cela peut avoir un impact négatif sur leur santé. Même les hommes qui connaissent l'épididymite peuvent ne pas savoir de quoi il s'agit, ni comment elle peut affecter leurs parties intimes. Cela peut entraîner des douleurs au niveau du pénis et d'autres symptômes désagréables. Selon la clinique Mayo, l'épididymite est "une inflammation du tube spiralé ("épididyme") situé à l'arrière du testicule, qui stocke le sperme et le transporte." Il est en effet très serré. S'il devait être redressé, il mesurerait entre 6 et 7 mètres.

L'épididyme n'est pas seulement un endroit pour stocker et transporter les spermatozoïdes. Il les aide aussi à mûrir. L'épididyme est le premier endroit où le sperme pénètre. Il ne peut pas nager vers l'avant pour infuser la fécondation dans un ovule. Ces capacités sont acquises au cours des 2 à 3 mois suivants, de sorte que lorsqu'il est libéré lors de l'éjaculation, le sperme peut remplir sa mission de fécondation. Voici quelques symptômes courants qui peuvent survenir lorsque l'épididyme est enflammé. Gonflement. Il s'agit du symptôme le plus courant.

Gonflement

Le gonflement de l'épididyme provoque un renflement à l'arrière du scrotum. Le gonflement est souvent accompagné d'une chaleur et d'une rougeur, surtout chez les hommes à la peau claire. Inconfort. Le gonflement rend le scrotum et les testicules sensibles au toucher. Parfois, l'homme peut ressentir une douleur dans le pénis lorsqu'il urine. Parfois, la douleur peut irradier vers la région pelvienne. Cela peut également affecter l'activité sexuelle, car cela peut provoquer des douleurs lors de l'éjaculation. Pertes ou saignements. En dehors de la miction et de l'éjaculation, il peut y avoir un écoulement du pénis.

  Comment contrôler les céphalées de tension ?

Parfois, du sang peut également apparaître dans votre sperme. Fièvre. Parfois, l'inflammation peut aussi s'accompagner de fièvre. L'épididymite peut être classée comme "aiguë" ou "chronique", selon qu'elle est temporaire ou chronique. Elle peut durer six semaines ou plus, ou réapparaître après la disparition des symptômes initiaux. L'épididymite peut être causée par de nombreux facteurs. Les hommes sexuellement actifs sont les plus exposés aux infections sexuellement transmissibles comme la chlamydia ou la gonorrhée. Les rapports sexuels non protégés peuvent présenter un risque pour votre santé.

Infection bactérienne

L'infection bactérienne peut également être transmise par d'autres sources. Parfois, une infection des voies urinaires peut infecter l'épididyme. Rarement, une infection du sang, comme la tuberculose, peut atteindre l'épididyme. Dans de rares cas, les médicaments pour le cœur peuvent provoquer une inflammation du scrotum. Si vous remarquez un gonflement de la zone scrotale, il est important de la faire contrôler. Afin de faire disparaître l'épididymite, en particulier chez les hommes sexuellement actifs, des antibiotiques peuvent être nécessaires. Le médecin peut recommander de laisser la zone au repos pendant quelques jours. Si la douleur persiste, une sangle de sport peut être recommandée et des analgésiques prescrits. Un bon entretien du pénis implique de prêter attention à l'épididymite.

 

Article précédentQui traiter les picotements dans le pénis ?
Article suivantComment faire face aux rêves humides des adultes ?